La face cachée du recyclage textile 13 novembre 2016

Dans cette capsule, nous révélons les divers enjeux et avantages du recyclage textile. Découvrez les diverses options qui s'offrent à vous pour recycler vos précieux vêtements!

L'industrie du recyclage textile regorge de solutions qui sont souvent sous exploitées et peu connues du public. La revente des vêtements dans les pays en développement, le déchiquetage des textiles, le recyclage chimique des fibres, l'incinération et la réutilisation en de nouveaux designs représentent toutes des options de recyclage. Toutefois, la mode durable passe avant tout par la réduction de la consommation! 


Références:

Hawley, J. M. (2009). Understanding and improving textile recycling: a systems perspective. Sustainable textiles: life cycle and environmental impact. Woodhead Publishing series in textiles, 98, 179-200.

Norris, L. (2012). Recycling imported secondhand textiles in the shoddy mills in Panimat, India : an overview of the industry, its local impact and implications for the UK trade, A research summary by Lucy Norris, Department of Anthropology, UCL.

Palm, D., Elander, M., Watson, D., Kiørboe, N., Salmenperä, H., Dahlbo, H., & Tekie, H. (2014). Towards a Nordic textile strategy: Collection, sorting, reuse and recycling of textiles. Nordic Council of Ministers.

UN (2013). Comtrade Explorer Statistics, Classification : HS2007, Commodity : 630900 (worn clothing and other articles, Year : 2012).

Bonjour à vous et bienvenue dans une autre merveilleuse capsule de Gaia & Dubos! Saviez-vous que près de 100% des textiles sont recyclables? Mais que seulement 30% de toutes les matières textiles jetées sont réutilisées ou recyclées? aie aie! Pauvre planète! Je vous donne un aperçu de l’industrie du recyclage textile et ce qu’on peut faire en tant que consommateurs pour favoriser sa croissance! L’industrie du recyclage textile arrive à réutiliser ou à recycler près de 93% des déchets recueillis sans produire de résidus dangereux. La majorité des produits sont revendus tels quels à d’autres marchés, souvent dans des pays en développement ou en cas de secours d’urgence. Et ce qui peut pas être revendu est donc recyclé. Les principales manières de recycler les textiles sont le déchiquetage pour en faire des isolants ou du rembourrage, ou simplement la coupe pour faire des chiffons ou des couvertures. Le recyclage chimique est aussi couramment utilisé. Donc les fibres synthétiques, comme le polyester par exemple, peuvent être recyclées chimiquement sans perdre en qualité. Par contre, ces méthodes de recyclage entrainent des avantages environnementaux mineurs contrairement à l’incinération. L’incinération des textiles entraine de plus grands bénéfices écologiques parce qu’elle produit de l’énergie qui peut servir à alimenter toute sorte d’activités. En plus, les tests environnementaux effectués sur les émissions produites par l’incinération sont très acceptables. Mais bon… c’est certain que chez Gaia & Dubos on préfère les énergies renouvelables… Les textiles peuvent aussi être réutilisés tels quels pour créer de nouveaux designs, ce qui représente la meilleure alternative parce que les matières ont pas besoin de passer par le système de recyclage et ne sont pas non plus perdues en étant incinérées. Le recyclage textile est crucial pour la préservation de l’environnement, mais aussi pour créer de l’emploi au sein de diverses communautés. En plus, plusieurs recherches démontrent que le recyclage textile est bénéfique économiquement. Par contre, c’est encore une industrie marginalisée et très peu connue du public. Les municipalités encouragent les citoyens depuis des années à recycler le verre, le plastique, le papier, etc., mais mettent peu, ou même pas d’effort pour favoriser le recyclage textile. Donc qu’est-ce qu’on peut faire en tant que consommateur pour favoriser le recyclage textile? Premièrement, avant même de penser à recycler, il y a déjà autre chose qu’on peut faire. Toujours dans la philosophie de Gaia & Dubos, c’est toujours mieux d’entreprendre des actions qui sont réellement durables plutôt que de ramasser les pots cassés. Donc au lieu de penser bien faire en donnant des dizaines et des dizaines de vêtements chaque année, on peut premièrement réduire notre consommation, puis apprendre à réparer nos vêtements pour qu’ils durent plus longtemps. On peut aussi essayer d’acheter des vêtements usagés pour réduire le cycle de production. Ensuite, comme je vous l’explique en détails dans la capsule « Ce qu’il se passe réellement lorsque vous donnez vos vêtements à une œuvre de charité », la solution n’est pas toujours de donner nos vêtements à des organismes, qui reçoivent déjà des quantités astronomiques de vêtements. Donc prenez vraiment le temps d’évaluer à qui vous donnez vos produits pour être certains qu’ils se retrouvent entre de bonnes mains et qu’ils remplissent réellement une mission charitable. Donc ce qu’on peut faire pour favoriser la croissance de l’industrie du recyclage textile, c’est mettre de la pression sur les gouvernements et les entreprises de mode pour qu’ils implémentent des systèmes de recyclage textile. Écrivez-leur directement par courriel ou sur Facebook, démarrez une pétition, une manifestation, ou tout autre projet pour vous faire entendre! Vous pouvez aussi organiser des collectes de vêtements usagés pour les redistribuer intelligemment. Et finalement, aidez Gaia & Dubos à informer un maximum de gens sur les problèmes liés à l’industrie de la mode! Partagez cette capsule pour que de plus en plus de consommateurs soient touchés par le sujet et que la population prenne conscience de l’importance de recycler ses vêtements. Et si vous voulez obtenir encore plus de trucs pour devenir un consommateur responsable et réduire votre empreinte écologique et sociale par la mode, vous pouvez télécharger gratuitement le eBook offert par Gaia & Dubos en cliquant sur le lien qui apparaît à l’écran. Encore une fois, merci infiniment d’avoir regardé la capsule! Je vous rappelle qu’on a besoin de votre aide pour nous faire connaitre. Donc si vous avez aimé la capsule, cliquez sur j’aime, partagez-la avec vos amis, et surtout, laissez vos commentaires et vos questions! Je vais y répondre, sans faute! Et finalement, oubliez pas de vous inscrire à l’infolettre pour recevoir les futures publications de Gaia & Dubos et des offres exclusives aux abonnés ! On se revoit dans une prochaine capsule! Bonne journée!

Jetez un oeil à nos cours de couture virtuels et téléchargez gratuitement votre eBook  36 astuces pour réduire votre empreinte éco-sociale par la mode