Le coton est la fibre la plus polluante au monde 24 novembre 2015

Dans cette capsule, vous découvrirez pourquoi le coton est indiscutablement l'une des fibres les plus polluantes au monde, et vous apprendrez quelques trucs pour consommer vos vêtements de coton de manière plus responsable.

Le coton requiert des quantités faramineuses d'eau et d'énergie durant la culture et la production. De plus, les plants de coton traditionnel sont aspergés de plusieurs produits chimiques, tels que des pesticides et des insecticides. Ces produits entrainent des repercussions catastrophiques sur la planète et les êtres humains. 

Bonjour et bienvenue dans une autre capsule de Gaia & Dubos! Aujourd’hui, je vous explique pourquoi le coton est la fibre la plus polluante au monde, et je vous donne des outils pour consommer vos vêtements de coton de manière plus responsable.

Le coton, bien qu’il soit une fibre naturelle, est indiscutablement une des fibres les plus polluantes au monde. Il requiert des quantités faramineuses d’eau et d’énergie durant sa cultivation et sa production. Aussi, puisqu’il est sujet à des attaques d’animaux, d’insectes, de champignons et de plantes nuisibles, plusieurs agriculteurs utilisent des pesticides et des herbicides pour obtenir un meilleur rendement. Plusieurs utilisent aussi des engrais chimiques afin d’améliorer leur production, et des défoliants chimiques sont parfois appliqués sur les plants pour faciliter la cultivation par machinerie.

Tous ces produits chimiques sont souvent vaporisés par avion, ce qui fait qu’ils sont dispersés dans l’atmosphère, les cours d’eau et les champs voisins, affectant souvent les aliments qu’on mange.

Selon Ashok Chapagain, spécialiste en protection des eaux, la cultivation du coton, bien qu’elle ne représente que 2,4% des terres agricoles mondiales, utilise près de 24% des insecticides et 11% des pesticides employés mondialement. Sandy Black, docteur en mode durable, estime qu’un t-shirt de coton requiert environ 150 grammes de pesticides et d’engrais chimiques. Alors vous l’aurez deviné, l’utilisation de pesticides, d’herbicides et d’engrais chimiques entraine des impacts environnementaux et humains catastrophiques.

Ces produits nocifs diminuent la fertilité des sols, ce qui signifie que de plus en plus d’eau et d’engrais chimiques sont requis. Ils entrainent aussi une perte de biodiversité en tuant plusieurs espèces de plantes, d’animaux et d’insectes. Aussi, l’irrigation des champs mène parfois ces produits chimiques directement vers les cours d’eau. Puisque les fibres de coton sont imprégnées de ces produits chimiques, les producteurs textiles doivent les laver en profondeur et utiliser des quantités astronomiques d’eau et ironiquement d’autres produits chimiques pour décontaminer les fibres.

Tous les produits chimiques utilisés dans la cultivation et la production du coton entrainent également des problèmes de santé très graves en raison du manque de précautions prises par les producteurs. Plusieurs de ces produits sont reconnus comme cancérigènes, et plusieurs créent des déformations graves chez les enfants des travailleurs et des communautés environnantes.

Ils représentent aussi un danger pour nous, les consommateurs, qui portent ces vêtements directement sur notre peau. Ensemble, on peut créer un changement dans la façon dont le coton est cultivé et produit. Opter pour du coton biologique ou recyclé est une excellente alternative. Kate Fletcher, chercheure en mode écologique, estime que le coton biologique est 93% moins polluant que le coton traditionnel. Sinon, on peut acheter des vêtements de coton qui sont usagés pour réduire la quantité de coton produite, et on peut choisir des vêtements de coton qui n’ont pas été blanchis ou qui on été blanchis au peroxyde d’hydrogène ou à l’acide peracétique plutôt qu’au chlore.

Pour obtenir plus de trucs pour consommer de façon responsable, vous pouvez télécharger gratuitement un guide qui va vous aider à diminuer votre empreinte écologique et sociale par la mode. Le lien est juste en-dessous de l’écran! Merci beaucoup d’avoir regardé cette capsule vidéo de Gaia & Dubos! Si vous avez aimé ça, cliquez sur j’aime et partagez avec des amis qui pourraient être intéressés. Laissez vos commentaires en expliquant votre réaction, vos trucs personnels pour diminuer votre impact environnemental et social, ou tout autre commentaire ou information que vous aimeriez partager avec nous! Aussi, sentez-vous à l’aise de me poser des questions: j’y répondrai au meilleur de mes connaissances! N’oubliez pas de vous inscrire à l’infolettre pour recevoir les futures publications de Gaia & Dubos. Le lien est en bas de l’écran! On se revoit dans la prochaine capsule, où je vous parle de l’importance de faire réparer nos vêtements et accessoires! Bonne journée à vous!

Photo: ©  


Jetez un oeil à nos cours de couture virtuels et téléchargez gratuitement votre eBook  36 astuces pour réduire votre empreinte éco-sociale par la mode