La fourrure et le cuir sont-ils écologiques et éthiques? 09 novembre 2015

La fourrure et le cuir font l'objet de plusieurs débats au sein de l'industrie de la mode durable. 

Gaia & Dubos vous révèle les aspects écologiques et éthiques ainsi que les problèmes environnementaux et moraux de ces matières animales. 

Bonjour! Vous regardez une capsule vidéo de Gaia & Dubos. Aujourd’hui je vous partage mon point de vue sur l’utilisation de la fourrure et du cuir en mode. Je vais parler de sujets délicats, alors avis aux cœurs sensibles: vous êtes mieux de vous abstenir.

Les débats sur l’utilisation de la fourrure et du cuir font rage depuis plusieurs décennies. Comme vous pouvez vous en douter, le dilemme majeur provient du fait que pour utiliser ces matériaux, on doit tuer des animaux. Bien que la vie d’un animal doit être enlevée pour faire des vêtements, je pense personnellement que la fourrure et le cuir ont chacun des aspects éthiques et écologiques différents.

La fourrure provient surtout des animaux qui ne sont pas mangés par l’humain, comme par exemple le coyote, le vison et le renard. Ces animaux sont tués uniquement pour leur pelage. Le cuir, quand à lui, provient souvent des animaux comme le porc, la vache et l’agneau, qui sont toutes des viandes qui sont mangées par l’humain. J’appuie le principe selon lequel l’animal est utilisé au complet, donc pour manger et pour se vêtir. Par contre, puisque je suis végétarienne, je ne pense pas qu’intégrer du cuir à mes collections serait très sensé…

Dans les capsules vidéos intitulées « Le fast et le slow fashion » et « Comment reconnaitre un vêtement de qualité », je vous ai expliqué l’importance d’investir dans des items de qualité pour réduire votre empreinte écologique et sociale. Les aspects écologiques de la fourrure et du cuir proviennent du fait qu’ils représentent une alternative de haute qualité, ce qui signifie que les vêtements et accessoires faits de fourrure et de cuir durent des années, voir des décennies.

Par contre, les animaux utilisés pour le cuir proviennent souvent d’élevages intensifs, ce qui entraine des impacts environnementaux majeurs, et des conditions d’élevage et d’abattage pas très éthiques… La fourrure provient plus souvent d’animaux sauvages qui sont chassés par l’humain. Ces animaux connaissent donc une vie saine et libre, et cette alternative est beaucoup plus écologique que les élevages intensifs. Bon, je ne suis pas d’accord cependant qu’un humain ait le droit de prendre la vie d’un animal simplement pour en faire des manteaux ou des tapis…

Pour moi, le dilemme éthique et écologique de la fourrure et du cuir est trop fort pour que je sois capable de les utiliser dans mes collections. Je suis trop attachée à ces petites bêtes pour les transformer en sac à main, mais je vous invite à forger votre propre opinion suite à ce que vous avez appris dans cette capsule vidéo. D’ailleurs, j’aimerais beaucoup connaitre votre avis sur ce sujet. Écrivez vos réactions et commentaires en dessous de l’écran.

Donc merci infiniment d’avoir regardé cette capsule de Gaia & Dubos! Si cette vidéo a été utile, cliquez sur j’aime et partagez avec des amis qui pourraient être intéressés. Aussi, sentez-vous à l’aise de me poser des questions: j’y répondrai au meilleur de mes connaissances! Pour obtenir un guide complet et gratuit pour diminuer votre impact environnemental et social par la mode, cliquez sur le lien situé juste en-dessous de l’écran. N’oubliez pas de vous inscrire à l’infolettre pour recevoir nos future publications. On se revoit dans la prochaine capsule vidéo! À bientôt!


Jetez un oeil à nos cours de couture virtuels et téléchargez gratuitement votre eBook  36 astuces pour réduire votre empreinte éco-sociale par la mode