FrançaisEnglish
Contactez-nous: (1) 581-988-0272 / info@gaiaetdubos.com
Contactez-nous: (1) 581-988-0272 / info@gaiaetdubos.com
Panier 0

Quoi faire avec ses vêtements abimés: Les recycleurs textiles du Québec (et d’ailleurs)

Industrie de la mode Textiles

Que peut-on faire avec nos vieilles chaussettes trouées, nos chemises lacérées et nos retailles de tissus toutes effilochées? De plus en plus de gens sont conscients que la solution n’est pas de les mettre à la poubelle, et Gaia & Dubos se fait fréquemment demander ce qu’on peut faire avec ses produits textiles défraichis. Cap sur des solutions accessibles et ultra écolos! 

Mode durable - développement durable - magasin bio

Recycler ses haillons comme on recycle du carton

Après avoir fait le tri de notre garde-robe et donné les vêtements qu’on ne porte plus à notre voisine bien aimée ou à un organisme de charité, que doit-on faire avec ceux qui sont tout simplement trop abimés pour être donnés? Certainement, on peut tenter de les raccommoder, mais que faire si même les plus minutieux doigts ne fée ne peuvent les rescaper?

De nombreuses alternatives existent : transformer ses vieux habits en torchons, en sacs tout mignons, ou en peluches en forme de ouaouarons. Si toutefois ces solutions nous rendent trop grognons, aussi bien les laisser à quelqu’un pour qui la récupération est la première mission!

développement durable - mode durable

Des bonnes adresses

Toute rime à part, il existe aujourd’hui de nombreux organismes de recyclage textile qui se feront un plaisir de ramasser vos guenilles! Suite à de nombreux appels téléphoniques, vous tenons à spécifier que nous ne reprenons pas les vêtements ou autres textiles. Voici quelques bonnes adresses qui sont accessibles à tout citoyen qui souhaite réduire l’impact environnemental de ses déchets textiles :

1) Certex est un organisme de bienfaisance québécois qui emploie des gens avec des limitations fonctionnelles. Son objectif est de réutiliser ou de recycler les produits textiles, en commençant par la revente des vêtements et matériaux en bon état. Les produits textiles abimés, brisés ou désuets qui sont donnés à Certex doivent être composés à 100% de coton afin d'être transformés en chiffons absorbants. Ce qui ne peut être recyclé ou vendu localement est expédié outre-mer dans les pays en développement. La revente à l’étranger se fait avec des petits marchands, ce qui empêche de perturber l’industrie textile locale. Finalement, les produits textiles qui sont trop abimés pour être réutilisés sont recyclés en chiffons industriels. 

Cliquez ici pour trouver un point de chute Certex près de chez vous.

2) Ekotex est un organisme québécois qui recycle les textiles usagés. Les produits en bon état sont expédiés un peu partout sur la planète pour la revente, et la balance est recyclée en chiffons ou en fibres pour faire des isolants et du rembourrage. La meilleure partie ? L’organisme détient plusieurs postes de dons et offre même le service de collecte à domicile !

Cliquez ici pour trouver un point de chute Ekotex près de chez vous ou téléphonez au (514) 224-8456 afin qu’un agent de ramassage passe à la maison récolter vos chiffons!

 

3) Récupex est un organisme à but non lucratif situé à Sherbrooke, en Estrie. Dédié à l'insertion, il crée divers emplois dans le domaine du recyclage textile. La création de t.a.f.i & COMPAGNIE, une boutique qui met en valeur des produits faits à partir de textiles recyclés, permet de valoriser l'industrie de la mode durable et de sensibiliser les citoyens à consommer de façon responsable. 

Cliquez ici pour trouver un bac de dons Récupex près de chez vous! 

 

4) Malgré ce que plusieurs peuvent penser de cette corporation multinationale, Village des Valeurs permet de réutiliser et de récupérer une grande partie des déchets textiles produits mondialement. De plus, l’entreprise soutien plusieurs organismes partenaires en leur rachetant des vêtements et accessoires afin de leur procurer du financement. Par exemple, des œuvres de charité comme La fondation des grands frères grandes sœurs, YWCA et Le support récoltent les dons de vêtements auprès de la population afin de les revendre au Village des Valeurs. L’argent recueilli sert ensuite à financer leurs différents programmes d’aide et à se concentrer sur leur mission caritative plutôt qu’à gaspiller leur énergie à faire la chasse aux subventions!

5) H&M, un géant de la mode à bas prix, fait des efforts constants pour améliorer le sort de notre planète. Son programme de recyclage textile est accessible dans toutes ses boutiques. En plus de redistribuer les dons globalement et de déchiqueter les fibres pour en faire des isolants et du rembourrage, la marque scandinave recycle certaines fibres afin de les réutiliser dans leurs collections de vêtements H&M Conscious.

Regardez cette magnifique vidéo pour en apprendre davantage sur son système complet, efficace et à la portée de tous.


6) Recyc-Québec
propose un système de recherche de points de récupération de plusieurs types de matières, comme les produits électroniques, la peinture, les piles et les textiles. Avant de mettre un déchet non conventionnel à la poubelle ou au bac de recyclage, il est plus sage d’effectuer une recherche afin d’opter pour le choix le plus environnemental.

Cliquez ici pour découvrir une foule de points de récupération près de chez vous.

Que faire de mes vieux caleçons défraichis?

Contrairement à ce que plusieurs peuvent penser, à peu près tout type de textiles va dans les bacs de collecte! Par respect pour les personnes qui feront le tri de nos produits, il est plus civilisé de ne pas y mettre de vêtements souillés! Un petit tour dans la machine à laver, puis, hop ! Ils sont prêts à être donnés!

recycler vêtement - développement durable

Au Québec, les déchets textiles représentent plus de 170 000 tonnes de déchets par an. Pourtant, 124 000 sont incinérés ou enfouis plutôt que d’être réutilisés ou recyclés [1]. Une récente étude estime que 85% des textiles consommés en Ontario se retrouvent à la poubelle, et tout porte à croire que ce serait la même situation dans notre belle province [2].

En prenant l’habitude de recycler tous nos déchets textiles, même les plus amochés, les gouvernements et les entreprises seront forcés de trouver des solutions innovantes pour remédier à l’aile battante de l’industrie du recyclage. La municipalité de Colchester en Nouvelle-Écosse permet depuis peu de déposer les produits textiles dans les bacs de recyclage, ce qui représente une alternative simple et accessible pour tous les citoyens! De plus, l’expansion de l’industrie du recyclage textile créera de l’emploi local tout en réduisant considérablement les impacts environnementaux et économiques des dépotoirs.

Chez Gaia & Dubos, nous réutilisons et recyclons chacune de nos retailles textiles, jusqu’au dernier bout de fil! Et vous? Que faites-vous avec vos vêtements défraichis? Laissez votre commentaire et partagez avec la communauté d’autres bonnes adresses où donner nos vieux haillons!

Gaia & Dubos ne reprend pas vos vêtements ou autres textiles. Nous recyclons seulement nos propres résidus, et vous invitons à consulter les adresses mentionnées ci-haut pour vous débarrasser de vos surplus textiles! 

Recyclage textile - mode durable - vetement femme

 

Références

[1] Ekotex, http://ekotex.ca/profil/le-recyclage-au-quebec/

[2] Ici Radio Canada, http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/779635/recyclage-vetements-dechet-plan-lutte-depotoir-fast-fashion-surconsommation-textile-mode-armee-du-salut


Article précédent Article suivant

Rejoignez des milliers de femmes

Inscrivez-vous à notre infolettre pour tout savoir sur la mode durable

Politique de confidentialité et de désabonnement

Vente

Indisponible

En rupture de stock